Voila un peu plus de 650 km effectués sur ma gyroroue.

L'outil est excellent, penser à se munir d'un trolley, cat la porter dans les magasins est une vraie galère (14 kgs). Rien à voir avec un gyropode (sans guidon). Aujourd'hui, j'oublie la roue. Je peux me déplacer sur la route, les trottoirs et les pistes cyclables. La roue pourtant d'entrée de gamme me permet les franchissements de trottoirs rabaissés aisément. Le modèle choisi est en revanche rapidement frustrant ; la vitesse maxi fixée à 20 km/h devient vite une limite, je vous conseille de préférer un modèle allant jusqu'à 25 km/h. Les modèles plus rapides sont réservés à une clientèle sportive, car elles obligent le port d'équipements de sécurité type moto.

Pour ce qui est des caractéristiques papier fournies par le constructeur (autonomie et vitesse) elles sont globalement respectées. Le franchissement d'une côte de 400m à 16% de déclivité se fait à la vitesse de 14 km/h, c'est assez impressionnant.

Mais suite à un échange avec un ami, le doute me vient ; la trottinette électrique ne serait-elle pas plus pratique ? Le principal avantage de la gyroroue est sa compacité, mais le fait de n'être que sur une seule roue entraîne deux désagréments :

- une sur-puissance du moteur obligatoire pour maintenir la verticalité (pour mon cas, une roue de 450W utilise selon moi 250 ou 300 W pour le déplacement et de 150 à 200 W pour le maintien en verticalité) cette marge est nécessaire, car en cas d'utilisation des 450W pour le déplacement, si je me penche en avant ou en arrière, la roue ne peut rien ajouter ; c'est la chute assurée dans le meilleur des cas, voir l'éjection. Imaginez une éjection à pleine vitesse ! D'ou les nécessaires équipements de sécurité.

- En cas d'avarie c'est la chute garantie à 100% alors qu'en trottinette, plus d'énergie pour avancer, ralentissement selon l'inertie mais rien de grave.

Les risques de chute étant minimisés, plus de vitesse est donc possible. De plus, le guidon de la trotinette étant toujours en main, il est très facile d'en descendre et de la soulever pour fréanchir un obstacle de plus de 5cm.

 

Pour revenir à ma roue et conclure, n'allez pas en dessous d'un modèle :

- vitesse de pointe 20 km/h

- autonomie 30 km