Après 4 jours et environ 40 min de pratique par jour, samedi (le cinquième jour) j'ai réussi à faire mes premières lancées franches ! Quelle joie le déclic est apparu.

C'est encore délicat, je vais un peu de travers ,ça tire à droite et je compense par une position étrange ! Mais dès qu'on roule un peu (5m), chaque tentative apporte énormément.

Le lundi (soit au bout d'une semaine en fait) je suis capable de parcourir 1km. C'est encore laborieux, ça m'épuise et je dois mettre pied à terre au bout d'un km, mais l'équilibre est là et bien là. Une fois les malléoles débarrassées des hématomes, la décontraction acquise, je pense pouvoir vraiment rouler plusieurs km en toute facilité.

C'est étrange, la façon dont le cerveau mémorise chaque scéance et nous rend plus performant la suivante. Les tréflexes viennent, on corrige les trajectoires de plus en plus instinctivement. C'est la répétition régulière qui permet la progression.

Ne pas compter rouler franchement avant à mon avis 2 semaines à raison d'1/2h par jour environ. En voici les raisons :

- L'acquisition de l'équilibre se fait par le cerveau "entre les séances"

- Les muscles doivent s'adapter jour après jour.

- Les hématomes sur les malléoles et tibias empêchent les séances intensives

- Seule l'habitude permet de diminuer les contractions des jambes et du corps permettant d'allonger le temps de parcours.

- Rien ne remplace le temps !